Revenir en haut Aller en bas



 
TWOTG a ouvert le 04/08/2019 et 13 membres pour 659 messages, merci à vous ♥️
Bienvenue à Héra notre dernier membre inscrit sur TWOTG.
Bonne chance pour ta fiche Smile
TWOTG te dit bonjour Invité
tu as 18 messages à ce jour merci à Toi d’être sur le forum ♥
-60%
Le deal à ne pas rater :
Câble HDMI 4K Plaqué Or en Nylon Tressé – 2 mètres
7.99 € 19.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
artémis + to the moon and back
Artémis

Artémis
ft. Yvonne Strahovski
↘ carte d'identité
Âge : Au fil des temples qui se sont écroulés, avec les rites qu'ils recueillaient, le temps a effacé le culte mais n'abîmera jamais de poussière le mythe. Malgré ses milliers d'années d'avance, Artémis n'est que jouvence éternelle.
Nationalité / origines : Née sur l'île de Délos, après neuf nuits, et neuf jours de labeur, elle devint grecque. Et divine. Les deux vont souvent bien ensemble. Puis, quelques spiritueux romains en ont fait une Diane, leur Artémis à l'italienne.
Profession / études : Entourée de bêtes depuis sa plus tendre enfance, recevant pour cadeaux chiens affamés et biches aux cornes d'or, Artémis fut chasseresse pour la Cour, et alors que les périodes de l'Histoire se succédaient, elle put se faire une place dans les zoo et parcs animaliers. Elle est donc aujourd'hui soigneuse d'animaux sauvages, et prend soin au quotidien de ses compagnons. Ce zoo, étant le plus réputé de la région, elle tient bien à sa morale et à son respect envers ceux qu'elle a toujours défendu.
Etat civil : A peine âgée de trois ans, qui semblent aujourd'hui si ridicule face à sa longue vie, la petite sur les genoux de son père lui demanda la virginité. Pour toujours. Fuyant tous ceux qui osent la frôler. L'un des seuls amours qu'elle eut, Orion, fut tué par sa propre flèche. Faute dont elle se condamne depuis des millions d'années. Alors elle reste célibataire, n'ayant eu que des histoires qui ne menaient à rien. Elle tenta de s'intégrer dans cette société où chaque homme n'était pas un danger... Néanmoins, elle se contenta d'être déçue une fois pour abandonner tout espoir d'y croire. Elle reste, seule. La tête dans les étoiles, pour y retrouver son amie la lune et la constellation d'Orion.
Groupe :  Déesse greco-romaine.

↘ caractère
Distante, et froide. Trahie, usée, déçue, après cinq millions d'années, les expériences qui ne vous font plus croire en les Hommes ou leur cultes sont multiples. Certains dieux, peu curieux, la disent inaccessible. Ce n'est pas foncièrement faux, et ce, surtout à cause de son amour inconditionnel pour sa mère Léto et son jumeau Appollon. Solitaire, elle se contente de leur donner à eux tout ce qui lui reste de confiance émiettée. Intelligente, sublime, comme toute divinité grecque, ses qualités s'agrémentent d'un orgueil qui la contraignent à défendre toujours sa fierté. Fierté de femme, libre, vierge, et épanouie. Naturelle, c'est ce qui correspond pour décrire ce brin de blonde qui a grandi, en protégeant les animaux sauvages, comme une biche à laquelle on aurait donné des crocs pour lutter contre les chiens. Artémis, c'est aussi la lune, la nuit, la discrétion, les pas furtifs dans les bois pour s'approcher de la clairière la plus pure. Et en dépit d'une folle indépendance, elle éprouve et fait part de beaucoup de bienveillance surtout envers les Olympiens dont les caprices sont aujourd'hui bien célèbres et qu'elle a toujours supporté sans broncher. La vie moderne l'effraie, si loin de la forêt, pourtant, elle affectionne ce début d'aventure qui renforce son courage. Étymologiquement, Artémis c'est artémès, « intègre, sain et sauf » ou bien artomos, « boucher », celle qui tue et massacre. Et entre sang froid, pureté et sauvagerie, se trouve là la définition même d'Artémis.


↘ anecdotes & capacités
Artémis, déesse de;
la nature sauvage & la chasse: la capacité de parler aux animaux, de les calmer et les comprendre. Elle se reflète en eux, dont elle identifie chaque expression. Mais, elle reste une chasseuse espiègle et douée, et avec son frère, ils sont réputés pour leur talent d'archers.
des accouchements & des maladies: cause les morts subites, et le mal des femmes en couche, en vengeance de ce qui a été imposé à sa mère. Provoque ou guérit toute épidémie, tel son frère.
jumelle d'Appollon: partage avec un lien psychique & physique très puissant, capacité de télépathie entre les deux jumeaux qui se complètent, et vivent au modèle de leurs égéries astrales; la lune et le soleil.
allégorie de la lune: à l'instar d'un chat noir qui se faufile pour porter sa malchance, elle est elle aussi noctambule, étant bien à l'aise dans l'obscurité qui lui sert de foyer.
derrière l'écran
pollax | pauline
comment as tu connu le forum ? • facebook
présence • 5/7
autre chose ? • Moi "Artémis" m'engage à respecter intégralement le règlement de TWOTG.
Code avatar
Code:
Yvonne Strahovski[color=#ff3333]■[/color] Artémis - déesse de : la chasse, des accouchements, et de la Lune.
Artémis
Artémis
DÉESSE DE LA NATURE SAUVAGE ♔
« MOON'S HOWLS »
Messages : 41
Date d'inscription : 12/08/2019
Lun 12 Aoû - 2:14
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
i'm gonna pop your bubble gum heart
Zeus, aussi séducteur que puissant, ses mains qu'on craignait pour ses caresses et ses coups. Zeus qui trahit Héra, elle femme amère. Elle n'avait plus que ses propres mains fébriles pour y verser ses sanglots. Depuis leur naissance titanesque, c'était le même cycle. Incessant, invincible, irrésistible cycle. Il l'avait trompé. Plus d'une fois. Toujours à coucher et profiter de la pureté de chaque femme, déesse ou nymphe qu'il rencontrait. Il s'éprenait de toute forme ravissante au point de lui même en abandonner la sienne, se camouflant derrière des mensonges et métamorphoses. Voilà ce à quoi il vouait tous ses désirs: à leur accomplissement fou et égoïste. Léto, elle même déesse ne fut que l'une de ses proies. Lorsque Héra apprit la nouvelle, en découvrant le ventre rebondi de l'amante de son époux, elle poussa un cri avant d'agir et d'interdire à tous les lieux de lui servir d'asile. Oubliant la minuscule île de Délos, Léto s'y réfugia pour y accoucher dans la douleur, la pire que Ilithye put lui infliger sous les ordres de Héra. De la souffrance naquit d'abord Artémis, ce dont elle se vante encore aujourd'hui quand son jumeau fanfaronne puis Apolon suivit avec l'aide de sa jumelle qui s'inventait sage-femme en un instant. Ils étaient nés, les jumeaux qu'on ne séparerait plus, et ceux qui rendraient éternellement à leur mère leur promesse d'amour inconditionnel. Léto avait tout supporté, prenant sur son dos un monde comme un Atlas épuisé. Son monde. Où elle pouvait devenir mère de dieux, qui toujours, la regarderaient en y puisant toutes leurs émotions. Ils se jurèrent ainsi de ne jamais abandonner leur mère dans le déshonneur. Artémis demanda à son géniteur une ville, admiratif de sa modestie, il lui en donna trente. De rester vierge pour toujours. Des flèches et un carquois qu'il fit construire par les Cyclopes. Des bois sacrés et des autels, ainsi que la protection des chemins et des ports. Et ce fut le commencement de tout, la genèse de leur existence qui prônerait honneur, pureté, et rédemption. Leur punition était salvatrice des maux d'orgueils de chaque arrogant qui oserait se confronter à leur courroux. Niobé en fut la première victime, alors qu'elle se moquait avec suffisance de Léto qui avait eu moins d'enfants qu'elle-même. Sa fierté, ses descendants. Les Niobides furent donc massacrés par les flèches vengeresses d'Apolon et Artémis. Sur le mont Sipyle, transformée en rocher, vit toujours Niobé qui a su attiser la pitié de Zeus pour la métamorphoser, l'empêchant ainsi de prier sans pouvoir même crever. L'éternité, le lourd fardeau des remords et regrets, où le temps ne manque pas pour s'observer dans l'eau d'un lac pour se revoir plus mauvais que la peste.

Artémis fut aussi réputée pour son affection particulière pour ses suivantes, ce qui la suivit ainsi toute sa vie. A la suite de son entretien avec son père, elle s'envola pour la Crète à la recherche de celles qui lui serviraient d'amies, confidentes, chasseresses, vierges, et prêtresses. Elle y fit donc sa compagnie de neuf nymphes qu'elle accompagnait dans la mesure de l'Histoire de quelques mortelles dont elle s'éprenait de pitié. En Crète, elle rencontra le dieu de la nature, Pan, qui lui offrit sept chiens, proches du 'lévrier' que l'on connaît sur Terre. Elle poursuivit son voyage, emportant dans son ombre, sa meute et ses nymphes qui la surnommèrent alors 'La Bruyante' pour les ordres qu'elle pousse de sa voix cristalline. Dans la forêt, elle captura d'elle-même cinq biches aux cornes d'or, avant de s'en faire voler une par Héra pour qu'elle serve d'épreuve à Héraclès. Ce fut sur le mont d'Acardie qu'Artémis trouva refuge, et s'installa en pleine nature pour y jouer son rôle de déesse tout en veillant sur les bêtes qu'elle chérissait tant. Elle vécut ainsi, profitant du culte qu'on lui attribuait, de la forêt qui lui servait de foyer, et de l'adoration que ses nymphes lui vouaient. Sur son mont, Artémis vécut de longues années. Perturbée parfois, par quelques chasseurs ou des conflits de l'Olympe. Un jour qu'elle se baignait nue dans un fleuve, Actéon, un chasseur toujours accompagné de ses chiens la surprit. Preuve encore de sa sévérité lorsque sa grâce était souillée, Artémis le transforma bien vite en un cerf, proie à ses propres chiens qui le dévorèrent avec rage. Un autre crétois, du nom de Sipriotes, l'observa à son tour dans le torrent limpide. Elle l'aspergea d'eau qui le transforma de suite en une jeune fille fraîche et innocente, qui se joint alors à son groupe de nymphes. Puis, il y eut la Guerre de Troie.

La Guerre de Troie, n'étant majoritairement qu'un conflit des egos gargantuesques des divins, Artémis y prit peu parti, dénigrant les enfantillages d'Hélène, Pâris, et tout Olympien qui s'immisça de trop à cette histoire. Elle ne fut l'outil que d'un caprice, pour servir son honneur. Comme à l'usure. « Artémis, elle-même n'aurait pu le tuer de la sorte ! ». Les mots de cet abruti d'Agamemnon après sa partie de chasse, sont encore dans sa tête, des bulles prêtes à éclater pour laver le passé. Et cette prétention stupide du roi de Mycènes. Alors même que la guerre allait commencer, et que les flottes se préparaient à partir, Artémis empêcha sa flotte de naviguer et exigea pour son départ le sacrifice d'Iphigénie. Douce Iphigénie. Triste visage. Les yeux pâles. Et sa bouche entrouverte pour inspirer une dernière fois l'air marin. Elle était jolie Iphigénie, et quand elle s'approcha de la falaise pour s'y jeter, Artémis s'élança de l'Olympe. Une embrassade. « Suis-moi. Et tout ira bien, jeune fille. ». Elle caressa de la paume de sa main la chevelure emmêlée de la vierge en détresse. Lui déposa un baiser délicat sur le front. Et l'amena en Crimée pour s'y vouer au culte de la déesse. Quelques jours à peine, en Etolie, le roi Oenée oublia le sacrifice dédié à la chasseresse. Mais ces choses là sont comme la lune. Célestes. Irrévocable sentence. Dans la ville de Calydon, Artémis envoya un sanglier énorme, hideux, et destructeur ravager les plaines et tuer le bétail. La chasse au sanglier de Calydon fut alors l'impitoyable preuve qu'Artémis, pour être vénérée, savait aussi qu'il fallait être crainte. Bien plus qu'être aimée.

Il y eut Orion. Elle ravale toujours un sourire fatigué lorsqu'elle entend ce nom ou qu'elle aperçoit sa constellation dans le ciel. Géant, né d'un père, de son urine et de son amour. Mari, trahi, aveugle, la mer pour seule maison. Violent et magnifique. L'effervescence du désir. Tout ce qu'il représentait, c'était une vague qui s'échoue en plein fouet sur un rocher. Et l'écume comme symbole du plaisir pour s'y perdre. Alors qu'Orion allait à Chios pour vengeance, Artémis croisa son regard et le persuada d'abandonner son motif de revanche. Elle lui proposa de devenir chasseur, à ses côtés. D'oublier toute rancoeur. Amoureuse, elle l'était. Elle ne se l'avoua pas, cependant quand Apollon le désignait avec méfiance, Artémis perdait toute dignité, toute impartialité. Des étoiles dans les yeux. Apollon le craignait, ce sentiment si humain, si instable, si puissant. Personne ne devait briser le coeur d'Artémis, il se l'était promis. Il envoya donc un scorpion venimeux à la suite du géant qui ne put fuir que dans la mer. Apollon s'écria qu'un monstre voguait dans les flots, si loin. Il était si loin. Un inconnu dans la mer. Artémis lui lança une flèche. Là, en plein coeur. Le cadavre dériva jusqu'à la baie. L'on raconte que ce sont ses sanglots qui ont permis à la mer de se débarrasser du sang sale du géant. Pendant un an, elle ne fit que pleurer. Ete comme hiver, qu'importaient les saisons de Déméter. Elle pleura. Apollon, muet, et secret quant à cet épisode. Un accident. Une catastrophe, disait-il. Elle le crut. Et Zeus, devant le chagrin de sa fille endeuillée plaça l'image d'Orion dans les étoiles, voisin de la constellation du Grand Chien qui gardait déjà l'âme des chiens d'Artémis, Sirius et Procyon. Si je te manque, regarde le ciel., murmura-t-il avant de se laisser couler. Et chaque nuit, la lune sourit à la constellation d'Orion. Comme mille baisers qu'ils n'eurent jamais échangé.

Mais les mythes sont comme les contes. On finit par ne plus y croire. On trouve de nouveaux mots, de nouveaux héros, de nouveaux cieux à prier. Malgré leur orgueil incommensurable, au risque d'en finir avec l'Univers, les dieux grecs se recueillirent dans leur douleur. L'Olympe ne devint plus que des nuages lointains, aussi miteux qu'on les attitrait. Pourquoi s'élever si loin des humains quand eux-mêmes les avaient si bien oubliés? Le monde divin avait fini par baisser le regard sur ce monde mortel, dans l'espoir d'un jour y trouver une place. Artémis et Apollon? Ils rirent. Des têtes et coiffures au Moyen-Age où le front se faisait une place sur un visage si blanc. Ils rirent de Louis XIV, et de ses latrines. Ils se firent des places dans la Cour, dans la basse-cour, dans toute l'Histoire, ils voyagèrent, s'amusant, et riant. Ensemble, toujours. Elle prit même en affection certaines dames des siècles qui passèrent. Ainsi, elle transforma Anastasia Romanov en biche, créant un mystère qui n'était en fait que la preuve qu'Artémis pouvait encore aimer, et s'apitoyer. Elle aida des mortelles. Oui, parce qu'Artémis, c'était la femme. La femme qui protégerait les autres femmes. Non, pas une mère jalouse comme Héra. Non. Une étoile qui veille sur les femmes, dans toutes les étapes les plus importantes de leur vie; naissance, puberté et mort. Artémis, c'est la femme qui n'en est pas une. Entre sauvage et civilisé. Entre mortel et divin. Pitié et sévérité. Artémis.

Le monde moderne ne fait plus rire Apollon et Artémis. L'apparition de nouveaux dieux est même plutôt effrayante, notamment pour une déesse qui prône le naturel antique. Elle voudrait fuir cette réalité-ci. Apollon adore cette ère, il emporte sa jumelle dans ses désirs. Mais ce qui avant n'était qu'une plaisanterie face au temps qui passe, est désormais une preuve. Faire partie du monde d'aujourd'hui et de demain. « Suis-moi. Et tout ira bien, jeune fille. ». Il n'y a plus personne à suivre? Seulement ses propres pas dans ce monde inconnu, dérangé et dérangeant. Elle cherche son quotidien, ses valeurs, sa morale. Dans son zoo, proche des bêtes, le passé ne semble pas fini. Toujours à l'aube, entourée d'animaux sauvages. Mais le monde a changé. Elle doit suivre le pas. Le zoo n'est qu'un zoo. Son Olympe n'est plus qu'un appartement au troisième étage. La divinité n'est que banalité, ici. Maintenant, il faut trouver sa place ailleurs que dans les étoiles.
Artémis
Artémis
DÉESSE DE LA NATURE SAUVAGE ♔
« MOON'S HOWLS »
Messages : 41
Date d'inscription : 12/08/2019
Lun 12 Aoû - 2:15
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Internet
Bienvenue si tu as la moindre questions hésite pas à nous mp ^^


Jonathan Internet
Jonathan Internet
ADMIN ♔
«Dieu d'internet»
Messages : 180
Date d'inscription : 22/07/2019
https://twotg.forumactif.com
Lun 12 Aoû - 9:50
Revenir en haut Aller en bas
Anubis
Je suis déjà fan de ta plume ahah
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !
Anubis
Anubis
GARDIEN DES MORTS
« Divine judgement »
Messages : 16
Date d'inscription : 05/08/2019
Lun 12 Aoû - 17:34
Revenir en haut Aller en bas
Kukulcán
Bienvenue Smile
Kukulcán
Kukulcán
DIEU DE LA CRÉATION & LA DESTRUCTION
« A cham mi. Ni tz'ay! »
Messages : 89
Date d'inscription : 06/08/2019
Age : 34
Lun 12 Aoû - 17:42
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Merci vous tous I love you c'est trop gentil pour la plume ça me fait plaisir & hâte de découvrir les vôtres !
Artémis
Artémis
DÉESSE DE LA NATURE SAUVAGE ♔
« MOON'S HOWLS »
Messages : 41
Date d'inscription : 12/08/2019
Lun 12 Aoû - 19:52
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Je passe rapidement pour te souhaiter la bienvenue ! J'aime beaucoup le début de ta fiche qui me semble très prometteur pour le reste ! :3

N'hésite pas à MP le staff en cas de besoin !
Hadès
Hadès
ADMIN
Dieux des Enfers
Messages : 74
Date d'inscription : 29/07/2019
Age : 23
Lun 12 Aoû - 23:01
Revenir en haut Aller en bas
Isis
Bienvenue ici ~
Artemis me plaît déjà Smile
Isis
Isis
Divinités
Messages : 29
Date d'inscription : 05/08/2019
Lun 12 Aoû - 23:11
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Merci beaucoup vous êtes tous adorables, j'essaie de finir ma fiche bientôt !
Artémis
Artémis
DÉESSE DE LA NATURE SAUVAGE ♔
« MOON'S HOWLS »
Messages : 41
Date d'inscription : 12/08/2019
Mar 13 Aoû - 1:10
Revenir en haut Aller en bas
Hadès

Félicitations
« C'est la fête ! La fête ! »


 

 
« Tu es officiellement un occupant de The world of the gods »
. Ohlalalala cette histoire qui reprend bien l'histoire ! Je suis sous le charme et j'ai hâte de voir Artemis évoluer dans cette nouvelle ère ! :3

Après avoir enfin fait lecture de ta fiche, il me semble que tout soit en ordre. Il n'y a rien à redire là-dessus et par conséquent la prochaine étape est .. LA VALIDATION !
Nous avons donc le plaisir de valider ta présentation et de t'accorder la couleur caractéristique à ton groupe.  
Tu es officiellement un occupant de TWOTG et peux, dès à présent, participer à l'histoire de ce forum en y laissant ta propre trace. Cependant, n'oublies pas de nous demander un logement du moins si tu souhaites avoir un toit où passer la nuit, autre que la chambre d'hôtel ou un banc du parc.

Penses aussi à poster ta fiche de liens, ainsi tu pourras rapidement avoir tout plein d'amis, ou au contraire, d'ennemis. Et ta fiche de sujet aussi.

Pour terminer, nous te souhaitons à nouveau bienvenue et surtout, amuses-toi bien dans le forum.

 
Le Staff de TWOTG

BY .TITANIUMWAY


Hadès
Hadès
ADMIN
Dieux des Enfers
Messages : 74
Date d'inscription : 29/07/2019
Age : 23
Ven 16 Aoû - 14:27
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: